01 48 10 32 70 14-16, rue Scandicci, 93500 Pantin
Emploi Au Féminin

Une semaine riche en découvertes pour les femmes du projet «Emploi au Féminin », qui lors de rencontres-témoignages ont échangé avec des femmes en poste sur des métiers majoritairement occupés par les hommes.

Dans le cadre du projet « Emploi au Féminin », des femmes en recherche d’emploi découvrent divers métiers au cours de journées thématiques : les métiers de l’énergie à travers une visite d’ERDF à Saint-Ouen, de l’informatique sur le site d’Equinix à Pantin, de la mécanique dans le garage Renault à Pantin et l’entreprenariat à la pépinière d’entreprises l’Atrium de Montreuil. Ce projet, soutenu par Est Ensemble et l’Etat, est organisé en collaboration avec les entreprises partenaires du Club et s’est déroulé entre le jeudi 24 mars et le vendredi 1er avril.

Il s’agit de paroles de professionnelles qui viennent éclairer et encourager d’autres femmes à s’orienter vers ces métiers. Par exemple, concernant les métiers de la mécanique, il y a eu une présentation du métier de réparateur de vélo, des métiers de maintenance des trains de la SNCF en passant par mécanicien automobile ou peintre-carrossier. « Tout me plaisait » dit notamment la responsable des pièces détachées du Garage Mannes de Pantin. C’est un monde d’homme où « au début c’est difficile parce qu’il faut s’imposer, [mais] une fois qu’on a montré qu’on est capable, tout se passe bien ! ». Les échanges entre les participantes et les professionnelles de terrain traduisent un réel plaisir de parler de son métier et la curiosité des participantes.

« Il faut y croire, il n’y a pas de raisons qu’il n’y ait que les hommes qui aient confiance pour se lancer dans sa propre activité ou pour créer son travail ». « Il faut croire en ce qu’on a envie de faire et faut se donner la chance, avoir la niak, dans n’importe quel métier ».

Pour se lancer dans un nouveau métier, il existe des programmes spécifiques promouvant la féminisation des métiers, comme le programme « Les femmes en bleu » d’ERDF, mais aussi des possibilités de formation en interne ou dans des organismes de formation. Lors des rencontres, des formations professionnelles et les mesures d’accompagnement existantes ont été présentées : l’IUT de Bobigny et l’organisme de formation Doranco pour l’informatique, ou encore l’accompagnement vers la création d’entreprise par Planet Adam et Force Femmes par exemple.

La semaine de l’Emploi au Féminin s’est achevée par la projection du documentaire « Anaïs s’en va t-en guerre » avec plus de 70 personnes à la projection. Ouverte aussi à l’ensemble des adhérents du Club FACE Seine-Saint-Denis, la séance s’est poursuivie par un échange sur l’entreprenariat, les métiers de l’agriculture et l’importance de la motivation dans la définition de son projet professionnel.

Un bilan positif au terme de cette semaine : une quinzaine d’intervenants et intervenantes et quelques 120 participantes aux rencontres. Par ailleurs, certaines femmes ont entamé des démarches pour accéder à ces métiers atypiques pour les femmes.

Rendez-vous à l’année prochaine pour une nouvelle édition de ce projet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *