La Responsabilité Sociale des Entreprises est la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société.
Elles doivent intégrer les impacts sociaux, environnementaux et économiques de leurs activités dans leur stratégie, leurs pratiques et leurs activités commerciales.

quoteSans se substituer à la puissance publique, ni aux associations, la capacité des entreprises à accompagner l’accès à l’emploi, à la formation, aux biens et services essentiels, aux droits… constitue un formidable levier d’insertion, d’inclusion et d’intégration.

Gérard Mestrallet, Président de la Fondation FACE

Les domaines stratégiques du Club FACE Seine-Saint-Denis au sein de la Responsabilité Sociale des Entreprises

L’insertion professionnelle est un long processus qui commence dès le plus jeune âge et aboutit à une intégration réussie dans le monde du travail. Le Club FACE Seine-Saint-Denis agit pour et avec les demandeurs d’emploi, aux côtés des acteurs du système éducatif et de l’emploi.

La lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale se base sur une vision globale de la personne et de l’accompagnement qui peut lui être proposé. L’objectif est de favoriser l’autonomie des personnes face à leurs besoins quotidiens (mobilité, énergie, gestion financière, assurances, télécommunications…).

La révolution numérique bouleverse en profondeur notre société. Etre connecté est désormais indispensable pour communiquer, s’informer,  avoir accès à ses droits, chercher un emploi, effectuer des démarches administratives. Le Club FACE Seine-Saint-Denis agit pour que les nouvelles technologies ne soient pas un nouveau facteur d’exclusion mais une opportunité pour les habitants de la Seine-Saint-Denis. Les métiers du numérique constituent de formidables opportunités d’emploi. Le Club FACE Seine-Saint-Denis s’engage pour que les jeunes femmes puissent en bénéficier à travers le programme WI-FIlles.

La lutte contre les discriminations est au cœur des actions du Club FACE Seine-Saint-Denis. Il s’agit des discriminations dans le monde du travail, mais aussi de manière plus large, des discriminations définies comme des inégalités de traitement fondées sur l’âge, l’apparence physique, l’appartenance ou non à une ethnie, l’appartenance ou non à une nation, l’appartenance ou non à une race, l’appartenance ou non à une religion déterminée, l’état de santé, l’identité sexuelle, l’orientation sexuelle, la grossesse, la situation de famille, le handicap, le patronyme, le sexe, les activités syndicales, les caractéristiques génétiques, les mœurs, les opinions politiques, l’origine ou le lieu de résidence.